Saltar para: Post [1], Comentar [2], Pesquisa e Arquivos [3]




« Près de 700 000 hectares de blé et de colza, semés à l'automne, pourraient avoir été détruits par la vague de froid de février », a indiqué le syndicat des producteurs de grandes cultures de la FNSEA, Orama, dans un communiqué du 20 mars. « Nous demandons à être reçus d’urgence par le Ministre de l’Agriculture pour faire l’état de la situation. Nous demandons que les Préfets soient mandatés pour cartographier l’étendue des dégâts. Nous demandons que le Gouvernement déclare l’état de catastrophe climatique et adopte les mesures qui s’imposent pour les agriculteurs les plus touchés » a déclaré Philippe Pinta, président d’Orama. Le gel qui a atteint jusqu'à -20 degrés a surtout affecté le quart nord-est de la France où sont cultivés blé tendre et colza, selon le communiqué d'Orama. D'autres régions comme le Centre et le Centre Ouest ont également été affectées par ce gel exceptionnel qui a touché au niveau national près de 700 000 ha de cultures d'hiver, soit 8,5 % des cultures semées à l'automne.

Autoria e outros dados (tags, etc)


Comentar:

CorretorEmoji

Se preenchido, o e-mail é usado apenas para notificação de respostas.

Este blog tem comentários moderados.

Este blog optou por gravar os IPs de quem comenta os seus posts.






subscrever feeds